Vidéos

musiques nomades

Chanter comme je respire ou chanter pour respirer, inspirée par le duende, la saudade, le blues, le dasein, toujours en quête de ces moments de grâce où voix et instruments s’envoûtent et se transcendent, pour enchanter encore et encore le spectateur, j’ai la chance de m’entourer de musiciens passionnés, compagnons d’ici et d’ailleurs, sillonnant les voies des musiques nomades.

Mon répertoire de « Chansons d’Exil et d’Amour », au carrefour du jazz manouche, du swing tzigane et des compas gipsy, entre standards, airs traditionnels et compositions personnelles, vit et vibre accompagnée tantôt au son de la guitare, du violon, de l’accordéon, de la contrebasse, en duo, trio, quartet…

Naviguant d’une sonorité et d’un continent à l’autre, croisant entre couleurs musicales et idiomes (français, anglais, russe, espagnol, sicilien, sinti…), le public est embarqué sur le grand huit des émotions pour un voyage musical autour du monde, loin des frontières, entre poésie intimiste, rythmes farouches et envolées jubilatoires.